Share
 
16/11/2009Cyclo-Cross de Chaix (15/11)

Cyclo-cross. Arnold Jeannesson et Boris Hervouet dans leur élément


Boris Hervouet (au premier plan) et Arnold Jeannesson ont roulé de pair sur un parcours rendu très technique par la pluie incessante, avant de se séparer. Les deux sont champions de Vendée.

 

Vététistes à leurs débuts, Arnold Jeannesson et Boris Hervouet ont apprécié les conditions exigeantes sur un terrain glissant dans le sud du département. Le pro de la Caisse d'Épargne s'est baladé.

Ce rendez-vous départemental a permis d'effectuer un retour en arrière de plusieurs années. Cette période où le cyclo-cross se disputait de préférence dans des zones humides et maculant les coureurs à tel point qu'il était bien difficile de les reconnaître. Les concurrents de Chaix l'ont revécue pour certains, découverte pour d'autres. Tous n'ont pas apprécié, loin de là mais Arnold Jeannesson et Boris Hervouet ont avoué s'être retrouvés dans leur élément. Sur un circuit alternant des portions rapides et des parties techniques, les deux hommes, tous les deux licenciés à Challans, ont dominé les débats avant de s'offrir chacun une écharpe. Certes, le professionnel de la Caisse d'Epargne n'avait pas d'adversaire à sa taille et se trouvait en mesure de distancer tout le peloton d'entrée.

Arnold en promenade

« Cela ne m'aurait servi à rien. Boris étant dans ma roue, je lui ai donné un petit coup de main avant de faire ma course », déclarait Arnold Jeannesson, qui trouvait normal d'aider un sociétaire de son club, du même âge ou presque et ayant sillonné les mêmes sentiers lors de ses entraînements. Ayant des objectifs à respecter, Jeannesson accélérait dans la seconde partie de course et abandonnait son compagnon de route à son triste sort. « Il n'a pas eu besoin de moi pour finir », poursuivait le professionnel. De fait, disposant d'une bonne marge de manoeuvre sur son second, Boris Hervouet poursuivait son petit bonhomme de chemin. « Quand Arnold a accéléré, je n'ai pas voulu insister, de peur de me mettre dans le rouge. J'avais déjà bénéficié de son aide mais je n'avais empêché personne d'en faire autant », précisait celui qui avait du mal jusqu'à ce jour à retrouver son coup de pédale.

Boris heureux dans la boue

Mais sous la pluie, le tout nouveau champion de Vendée s'est amusé. « A partir du moment qu'il y a de la boue, je suis heureux », confiait-il en regardant ses dauphins arriver. Pas ceux qui entraient dans les pronostics d'avant course car Nicolas Sire et Anthony Guillemet étaient plutôt cités comme outsiders. Mais le Castelolonnais est aussi un vététiste et sur ce genre de tracé, il fabule. « J'avais quand même préparé ma course », spécifiait Sire, tout heureux de damer le pion à un garçon comme Garnier, probablement dans un jour sans. Et pour Guillemet, retrouver une place sur un podium qui le boudait depuis les espoirs, il n'en demandait pas davantage.


Seniors-Espoirs:


1. A. Jeannesson (VC Challans) en 57'56'';

2. B. Hervouet (VC Challans) à 1'35'',
3. Sire (EC Château-d'Olonne) à 3'18'';
4. Guillemet (VC Les Herbiers) à 3'55'';
5. Garnier (Côte de Lumière) à 4'14 ;
6. Artus (St-Jean-de-Monts) ;
7. Grit (VC St-Gilles) ;
8. Guillet (EC Château d'Olonne) ;
9. Luttiau (VC Aizenay) ;
10. David (La Roche VC) ;
11. Bretaudeau (SV Fontenay) ;
12. Brizard (VC Challans) ;
13. Grelier (La Roche VC) ;
14. Bouyer (AC Poiré) ;
15. Bugel (VC Challans).

Ouest France.

 


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement