Share
 
8/3/2010Résultats de Ste-Luce-sur-Loire 1,2,3+J

Résultats> Sainte-Luce-sur-Loire 1,2,3+J, le 7 mars 2010.

1. Coquard (US Pontchâteau)
2. Hervo (UC Cholet 49)
3. Lécuyer (AC St Brévin)
4. Tellier (US St Herblain)
5. Guernion (VC St Gilles)
6. Pélusi (CC Châteaubriant)
7. Hardy (US Orléans)
8. Bonsergent (
CC Châteaubriant)
9. Guilbert (ASPTT Rennes)
10. Pineau (VS Vallet)
11. Uzureau (Beaupréau VS)
12. Klein (CC Angers Nord)
13. Dieumegard (US La Gacilly)
14. Chevillon (POC Côte de Lumière)
15. Vasseur (US St Herblain)

Cyclisme49.wifeo.com


********************************************************************************************************

Article de Presse (Ouest France):

Bryan Coquard était bien le plus rapide


Le champion du monde junior de l'Omnium a fait parler sa pointe de vitesse pour l'emporter.

Pour sa première course sur route de la saison, le jeune licencié de l'US Pontchâteau a réglé au sprint, ses cinq compagnons d'échappée avec l'autorité qu'on lui connaît, car ça n'est pas pour rien que le protégé du Président Hénon est champion du monde sur piste.

Dès l'entame de course, ils étaient quelques-uns à avoir des fourmis dans les jambes et Antoine Lécuyer (AC Brévinois) fut l'attaquant le plus précoce. Il a été rejoint par la suite par Bryan Coquard donc, mais aussi l'Herblinois Luc Tellier, le Castelbriantais Seth Pelussi, le Choletais Florian Hervo et le Vendéen de Saint-Gilles Nicolas Guernion.

Étant donné les qualités de rouleurs de ces six-là, le peloton avait du mouron à se faire. Cela s'est vérifié ensuite puisque l'avance des fuyards atteint puis dépassa la minute, on sut alors que le vainqueur se trouvait vraisemblablement parmi eux.

La présence à l'avant du sprinteur pontchâtelain, irrésistible dans cet exercice aussi bien sur la piste que sur la route, incitait à penser que ses compagnons d'échappée n'allaient pas l'emmener jusque-là et tenteraient de le''sortir'' avant. Mais cela ne s'est pas produit, par manque d'entente sans doute : « Dans les derniers tours l'entente était mauvaise car tout le monde voulait cette victoire » expliquera ensuite le vainqueur.

À la cloche annonçant le dernier tour, Bryan Coquard va tenter un vrai faux démarrage : « je voulais secouer le groupe et réveiller tout le monde car le peloton revenait sur nous », mais ses adversaires veillaient au grain et il semblait dès lors évident que le sprint serait inévitable. En virant en tête l'homme au maillot arc-en-ciel avait déjà fait le plus dur : « la ligne droite entre le dernier virage et la ligne est trop courte pour espérer remonter, l'ordre dans lequel on a viré a été le même à l'arrivée » constatait un brin déçu le Brévinois Antoine Lécuyer qui croyait en ses chances : « je l'ai déjà battu l'an passé à Guérande, donc c'est possible », mais cette fois le pistard de formation a eu le dernier mot. Première course et première victoire...

Ouest France.


 


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement